.​

©Pauline de Courrèges, 2018